Formulaire de contact

Formulaire de contact (Conditions : Gaz, d'électricité, téléphone)

Contactdata/ Intérêt général (Contact-Flap)
Quel est votre intérêt ?
Product-Section (Contact-Flap)
Informations sur l'alimentation en gaz (Options des clapets de contact)
Votre consommation annuelle
Vos sites
Informations sur l'alimentation électrique (Options des volets de contact)
Votre consommation annuelle d'électricité
Vos sites
Submit (Contact-Flap)

Equigy – plateforme de Crowd Balancing

La croissance des énergies renouvelables entraine une plus grande volatilité au niveau de la production d'électricité. La consommation devient également plus volatile en raison du nombre croissant de véhicules électriques, de pompes à chaleur et de l'électrification des processus industriels. En conséquence, le réseau électrique doit faire face à davantage de fluctuations, un défi pour les gestionnaires de réseaux de transport tels que Swissgrid.

Comme l’électricité ne peut pas être stockée sur le réseau, le volume injecté et consommé doit être le même à tout moment. Même de petites déviations doivent être compensées continuellement. Pour répondre à la demande croissante en énergie de réglage, des sources d'énergie nouvelles et supplémentaires sont nécessaires. Pourquoi donc reposer uniquement sur des centrales flexibles, telles que des centrales de pompage-turbinage, pour fournir de l'énergie de réglage, et ne pas prendre en compte les nombreux petits producteurs et systèmes de stockage décentralisés ? C'est exactement ce que le projet Equigy teste actuellement.

Equigy est une plateforme de Crowd Balancing lancée en Suisse par le gestionnaire de réseaux de transport Swissgrid et initialisée par un consortium comprenant TenneT et Terna (les gestionnaires du réseau de transport aux Pays-Bas, en Allemagne et en Italie). A l'aide de la technologie blockchain, cette plateforme entend intégrer de petites unités décentralisées, telles que des installations photovoltaïques, des batteries, des pompes à chaleur et des véhicules électriques, dans le marché de l'énergie de réglage. Les propriétaires de ces petites unités peuvent mettre leurs capacités à disposition des gestionnaires de réseaux de transport, par l'intermédiaire de tiers, appelés agrégateurs. TenneT a déjà confirmé la faisabilité technique du projet au travers d'essais réalisés aux Pays-Bas et en Allemagne. Un projet pilote similaire, dans lequel Alpiq est impliquée, est réalisé en Suisse entre juin et décembre 2020.

Quelle est la contribution d'Alpiq à Equigy?

Nous sommes l'un des plus grands producteurs d'électricité de Suisse et fournissons déjà de l'énergie de réglage issue de notre portefeuille de centrales flexibles et commercialisons des installations décentralisées appartenant à des tiers, notamment des parcs éoliens, des installations de biogaz ou des batteries. Nous sommes donc le partenaire idéal pour endosser le rôle d’agrégateur dans ce projet. En tant que tel, nous faisons le lien entre l'agrégateur technique qui contrôle les centrales et le gestionnaire de réseaux de transport. Alpiq offre la flexibilité agrégée sur le marché des services système et met à disposition la puissance de réglage primaire.

Pourquoi les batteries sont-elles particulièrement adaptées pour fournir de l'énergie de compensation?

La plateforme de Crowd Balancing doit prouver que de nombreuses petites unités de production, de consommation ou de stockage, une fois agrégées via la technologie blockchain et l’IoT, peuvent tout aussi bien fournir de l'énergie de réglage que les centrales hydroélectriques ou à gaz flexibles. Les accumulateurs sont aussi intéressants. Les batteries peuvent réagir à la milliseconde aux fluctuations du réseau, ce que ne fait aucun autre système. Les batteries de grande capacité ou domestiques installées de manière fixe, de même que les batteries mobiles telles que celles utilisées dans les véhicules électriques qui sont équipées d’une technologie Vehicle-to-Grid, peuvent fournir une puissance de réglage positive comme négative. Autrement dit, elles peuvent si nécessaire injecter de l'électricité sur le réseau, et en soutirer ou en stocker en cas de surplus.

Pourquoi Alpiq est-elle l'agrégateur idéal?

Alpiq est active depuis de nombreuses années dans la mise en commun de producteurs d'électricité décentralisés. Nous gérons également pour le compte de nos clients des batteries et fournissons des services système. L’accumulateur de 1,2 MW de Maienfeld était le premier de Suisse que Swissgrid a préqualifié pour le réglage secondaire. Une batterie de 20 MW sera mise en service à Brunnen (SZ) lors du troisième trimestre. Elle est actuellement la plus grande installation de Suisse et fournit également une puissance de réglage secondaire.

Comment fonctionne la technologie blockchain en arrière-plan?

Pour le projet Equigy, nous utilisons la blockchain pour stocker des données. Une série d'informations, telles que les offres de flexibilité des agrégateurs ou la quantité d'énergie de réglage effectivement fournie, sont stockées en direct dans le registre. Les autres participants peuvent à tout moment accéder à ces informations pour réaliser leurs activités, comme la mise en marche d’une installation.

Des contrats intelligents pourraient être largement utilisés à l'avenir pour automatiser le traitement des informations, même si tel n’a pas été le cas jusqu’à présent.

Quelle technologie est utilisée?

Nous utilisons Hyperledger Fabric. Il s'agit d'un registre distribué développé avec la Fondation Linux. Dans le cas du projet Equigy, IBM gère les nœuds et fournit des API qui permettent aux autres acteurs de récupérer et ajouter des données. Les dispositifs IoT n'interagissent pas encore directement avec la plateforme de Crowd Balancing, mais à terme, ils devraient disposer d'une identification cryptographique afin d’envoyer leurs données directement à la chaîne.

Pourquoi est-ce important pour l'Europe?

Cette initiative est perçue comme l'approche collective la plus viable de toutes les initiatives européennes. La plateforme permettra aux petits producteurs, via un agrégateur, de contribuer à la flexibilité du réseau et de participer activement à la stabilité du réseau.

La nouvelle plateforme définira un nouveau standard européen et permettra à quatre, voire plus, gestionnaires de réseaux de transport nationaux (les entités chargées de transporter l'énergie et d'équilibrer l'offre et la demande) de travailler ensemble pour favoriser et améliorer le marché de l'énergie verte.

Les questions auxquelles nous souhaitons répondre avec le projet pilote Equigy:

  • La blockchain est-elle capable de soutenir le processus de fourniture d’énergie de réglage primaire sur le plan technique?

  • Est-il rationnel de mettre en place un réseau blockchain entre Swissgrid et quelques agrégateurs? 

  • Les agrégateurs et les propriétaires d’installations de production ou de stockage peuvent-ils intégrer facilement les interfaces blockchain?

  • Comment et avec quelle précision pouvons-nous, en tant qu'agrégateur, estimer la capacité disponible? 

  • Pouvons-nous fournir de la capacité avec la fiabilité requise?

  • Quels modèles d’affaires seraient à l’avenir envisageables entre le gestionnaire de réseau, un agrégateur commercial comme nous, un agrégateur technique et les propriétaires d’installations?

Nous vous tiendrons informés du développement de nos questions et de l'avancement de la plateforme de Crowd Balancing Equigy.

Informations supplémentaires