Formulaire de contact

Formulaire de contact (Conditions : Gaz, d'électricité, téléphone)

Contactdata/ Intérêt général (Contact-Flap)
Quel est votre intérêt ?
Product-Section (Contact-Flap)
Informations sur l'alimentation en gaz (Options des clapets de contact)
Votre consommation annuelle
Vos sites
Informations sur l'alimentation électrique (Options des volets de contact)
Votre consommation annuelle d'électricité
Vos sites
Submit (Contact-Flap)

Voyage en Drôme Provençale

Voyager reste difficile en ce moment, surtout si vous souhaitez traverser les frontières de votre pays. Tout au long de l’été, nous vous offrons une bouffée d’air frais en vous emmenant à la découverte de régions qui accueillent des aménagements qui appartiennent à Alpiq ou dans lesquels nous avons des participations. Et peut-être aurez-vous envie de découvrir ces endroits par vous-mêmes lors d’une prochaine excursion ?

Le mistral est un compagnon fréquent dans la vallée inférieure du Rhône. Ce vent sec et parfois fort du nord-ouest vous rafraîchit agréablement en plein été. Couplé aux vents méditerranéens du sud, il offre des conditions idéales pour produire de l'électricité. L'un des parcs éoliens qui convertit l'énergie renouvelable du mistral en électricité verte est celui de Roussas-Gravières, dans le département de la Drôme. Il est en activité depuis 2006 et est détenu à 100 % par Alpiq depuis 2008.

Si vous roulez vers le sud avec le mistral dans le dos, vous verrez les six éoliennes de Roussas-Gravières depuis Montélimar, sur le côté gauche de l'autoroute du soleil. D'une capacité de 10,5 MW, ce parc produit en moyenne près de 25 GWh d'électricité par an. Cette production permet d’alimenter près de 6 000 ménages. Le renouvellement complet du parc («repowering») est actuellement en projet. Les six éoliennes seront remplacées par des turbines plus puissantes et plus efficaces en 2023 et 2024, ce qui augmentera la production annuelle d'électricité de 30 %.

Roussas-Gravières est situé sur la commune de Roussas, dans le département de la Drôme, aux portes de la Provence. La région est d’ailleurs également connue sous le nom de Drôme Provençale. Cette désignation bien méritée est soulignée par les champs de lavande de couleur violette qui ornent le paysage, surtout à la fin du mois de juin, comme en témoigne Antoine Millard : « Quand la lavande est en fleur, j'aime particulièrement le magnifique paysage provençal avec ses collines et ses plateaux. »

Antoine Millard travaille chez Alpiq à Toulouse, à plus de 300 km à l'ouest. Il est responsable de l’exploitation des aménagements renouvelables d’Alpiq en France. Il se rend donc en Drôme Provençale plusieurs fois par an, pour son plus grand plaisir : « Le climat, essentiellement ensoleillé, est très agréable toute l'année, mais surtout à la fin du printemps et au début de l'automne. En plus des champs de lavande, les forêts de chênes, de pins, d'oliviers et de cyprès dominent. Le vent transporte leur parfum à travers la contrée et le mélange aux odeurs de thym, de romarin et de lavande. C'est tout simplement magnifique ! »

  • Panorama : les six éoliennes de Roussas-Gravières sont situées sur un plateau où elles cohabitent avec un troupeau de moutons. « Depuis le haut des éoliennes, on a une vue panoramique magnifique sur l'immensité de la vallée du Rhône, sur le Mont Ventoux et jusqu'aux Cévennes », explique Antoine Millard. Mais les éoliennes ne sont pas ouvertes au public. A tous ceux qui veulent profiter de cette vue panoramique, Antoine Millard recommande donc la ville voisine de Grignan avec son célèbre château, un magnifique bâtiment de la Renaissance avec une terrasse accueillante, ou Allan, avec son historique « Chapelle Notre Dame », qui a été mentionnée pour la première fois en 1183.
  • Spécialités : les amateurs de nougat et de truffe apprécieront particulièrement un voyage dans la Drôme. La région est réputée bien au-delà de ses frontières pour ces deux spécialités. Montélimar est la capitale officieuse du nougat. La production de ce délice sucré serait ici une tradition depuis plus de 500 ans. Il est bien sûr fabriqué selon une recette locale comprenant du miel de lavande comme ingrédient. Parmi les meilleures adresses du coin figurent l'usine « Suprem'Nougat » et le musée « Palais des Bonbons de Nougat » à Montélimar. On peut manger du nougat toute l'année dans la Drôme, tandis que la saison de la truffe ne commence qu'à partir de la mi-novembre. Antoine Millard est un véritable fan de cette spécialité des collines de la Drôme. « Vous verrez de nombreux restaurants célèbres pour leurs truffes », affirme Antoine Millard. « Je vous recommande tout particulièrement le restaurant étoilé 'Clair de la Plume' à Grignan. J'y ai effectué une excursion culinaire dont je garde un bon souvenir. »
  • Dégustation de vins : outre ses délices culinaires, la Drôme est célèbre pour ses excellents vins tels que le « Grignan-les-Adhémar », les « Côtes du Rhône », le « Gigondas », le « Vaqueras », le « Ventoux » et le « Châteauneuf-du-Pape ». Les cépages Marsanne, Roussane, Syrah et Grenache s'épanouissent parfaitement dans les sols argilo-calcaires et produisent un vin rouge corsé, épicé et légèrement boisé. Antoine Millard recommande particulièrement de visiter le Domaine de Grangeneuve : « Le domaine est connu pour ses vins forts et épicés, typiques de la région. J'aime particulièrement « Terre d'Epices », vin rouge plutôt boisé, et « Les Dames Blanches », un vin blanc sec et fruité. »