Électrification de flottes: un investissement favorable à tout le monde pour réduire les coûts et notre empreinte carbone

La compagnie Assurance immobilière Berne (GVB) et Alpiq ont réalisé l'année dernière l'un des plus importants projets d'électrification de flotte en Suisse. Un an plus tard, les résultats sont convaincants. GVB a réussi à réduire son empreinte carbone de 30 % en remplaçant sa flotte par 80 véhicules électriques et montre ainsi comment une entreprise pionnière peut lutter contre le changement climatique.

Les entreprises qui souhaitent réduire leur empreinte carbone peuvent s’inspirer de la compagnie d'assurance GVB. Passer aux véhicules électriques a permis à GVB d'économiser 130 000 litres d'essence en un an – ce qui réduit drastiquement les coûts de transport et les émissions et démontre qu'une flotte électrique est un investissement gagnant pour tout le monde.

«La mobilité électrique joue un rôle essentiel dans la réalisation de nos objectifs de neutralité climatique. Ce changement a été très bien accueilli. Nos employés sont satisfaits et fiers de contribuer à la protection de l'environnement. Tout fonctionne parfaitement et nos efforts en matière climatique sont largement reconnus», déclare Patrick Lerf, directeur financier de GVB.

Une longueur d'avance en matière de durabilité

Les collaborateurs externes de GVB parcourent près de deux millions de kilomètres par an. Les transports émettaient auparavant 71 % des émissions totales de CO2 de l'entreprise. C'est maintenant de l'histoire ancienne : passer aux véhicules électriques a permis d'économiser 290 tonnes de CO2 en un an et a aidé l'entreprise à atteindre ses objectifs de développement durable.

La lutte contre le changement climatique n'est pas une nouveauté pour GVB. Entre 2007 et 2016, l'entreprise a réduit ses émissions de 35 % par employé. Mais elle voulait aller encore plus loin : réduire son empreinte carbone de 30 % d'ici 2020 par rapport à 2015. Grâce aux véhicules électriques, cet objectif a été atteint avec deux ans d’avance.

Alpiq a soutenu GVB dans cette transition en planifiant et installant l'infrastructure de recharge. Rami Syväri, responsable d'Alpiq E-Mobility Suisse, félicite GVB pour son rôle de précurseur dans la prévention du réchauffement climatique.

«Le changement climatique n'est pas un problème mineur. Des changements fondamentaux sont nécessaires, et nous remercions GVB d'être une entreprise pionnière en la matière. Il s'agissait d'un projet de grande envergure au cours duquel nous avons acquis de l’expérience. Nous sommes maintenant encore mieux préparés à mettre en place des projets similaires», dit Rami Syväri.

Des employés satisfaits

Convertir 80 véhicules en Volkswagen E-Golfs a constitué un grand pas. Aucune autre entreprise en Suisse n'avait effectué un tel changement.

Alpiq a planifié et installé 90 bornes de recharge dans le parking souterrain et trois stations de recharge rapide devant le bâtiment du siège de GVB. Le système intelligent de gestion de la charge d'Alpiq faisait partie intégrante de la solution, ce qui permet de recharger plusieurs véhicules en même temps, sans risquer de surcharger le réseau électrique.

De plus, les employés chez qui ont été installées des bornes de recharge, bénéficient, grâce à la solution de recharge d'Ost-Mobil, d’un vaste réseau de recharge public. GVB n'utilise que de l'électricité verte provenant à 100% de sources renouvelables.

En douze mois, les employés ont rechargé leur voiture environ 8000 fois au bureau et 2400 fois à domicile. GVB et Alpiq ont consacré beaucoup d'efforts pour intégrer les collaborateurs, ce qui a facilité la transition et contribué à leur satisfaction.

«Ce fut une expérience positive. Passer à un véhicule électrique a été facile, et j'ai rapidement appris à planifier mon trajet et les recharges. C'est formidable de conduire une voiture respectueuse de l'environnement, silencieuse et confortable», déclare Silvan Bittel, responsable des ventes pour les clients privés chez GVB.

La direction de GVB apprécie également la collaboration avec Alpiq. «Nous avons choisi Alpiq parce qu'elle possède un vaste savoir-faire dans le domaine de l'énergie et a pu gérer l'ensemble du projet d'infrastructure dans toute la Suisse. Nous sommes très satisfaits de cette coopération», déclare Patrick Lerf, directeur financier de GVB.

Rami Syväri

Head E-Mobility Switzerland

C - 7th Floor - R12
Bahnhofquai 12
4600 Olten
Switzerland

rami.syvaerimail@alpiqweb.com
Afficher sur Google Map

TYPO3\CMS\Extbase\Domain\Model\FileReference:7358