EN |DE |FR |IT
Alpiq en: Europe
Sites Internet

Services énergétiques

Site internet groupe Alpiq InTec

Sites pays

Pour que l’électricité continue à passer

L’approvisionnement électrique suisse est fiable, économique et respectueux de l’environnement. Basé sur les deux piliers que sont l’énergie hydraulique et le nucléaire, il est largement exempt de CO2.

Stratégie énergétique 2050

Suite à la catastrophe de Fukushima, le Conseil fédéral et le Parlement ont décidé d’abandonner progressivement le nucléaire. En d’autres termes, 40% de la production d’électricité devront être remplacés à moyen terme. Dans sa stratégie énergétique 2050, le Conseil fédéral prévoit de remplacer l’énergie nucléaire pour moitié par des réductions de consommation et pour moitié par le développement des énergies renouvelables (eau, solaire et éolien), par la production d’électricité d’origine fossile (centrales à gaz et installations de couplage chaleur-force) et par les importations.

La réorganisation complète du système d’approvisionnement en électricité vers une production décentralisée et irrégulière serait réalisée par le biais d’un durcissement de la réglementation, d’une extension du système d’incitation et, dans un deuxième temps, par une taxe d’incitation ou une réforme fiscale. Un premier paquet de mesures sera examiné par le Parlement en 2013/2014 et entrera en vigueur au plus tôt en 2015 ,en fonction de la prise en considération de l’opinion du peuple dans la décision finale.


Réduire de 50% la consommation totale d'énergie d'ici 2050

Outre la sortie du nucléaire, la stratégie énergétique du Conseil fédéral prévoit également des objectifs climatiques ambitieux: réduire de 50% la consommation d’énergie par habitant d’ici 2050, diminuer la consommation de fioul domestique et d’essence de 90% et faire baisser les émissions de CO2 de 75%. Ces objectifs sont d’autant plus difficiles à atteindre que l’énergie nucléaire, largement exempte de CO2, est appelée à disparaître et pourrait être compensée par de la production d’électricité d'origine fossile et des importations d'électricité, elle aussi, essentiellement  fossile.


Notre position

La mise en œuvre pratique de la nouvelle politique énergétique et la sécurité d’approvisionnement future nécessitent également certains prérequis, notamment la libéralisation du marché de l’électricité, un accord succinct avec l’UE et des conditions cadres garantissant la sécurité du droit et des investissements à long terme. Ces points demeurent actuellement toujours ouverts et doivent être éclaircis. Quels que soient les prochains développements en matière de politique énergétique, Alpiq est prête à assumer l’intégralité de sa responsabilité d’entreprise afin que l’électricité puisse continuer à passer de manière fiable. Avec notre savoir-faire et notre expérience, nos centrales actuelles et futures ainsi que notre position dominante en matière d’efficacité énergétique, nous avons toutes les cartes en main pour y parvenir.