EN |DE |FR |IT
Alpiq en: Europe
Sites Internet

Services énergétiques

Groupe Alpiq InTec

Groupe Kraftanlagen

Pour que l’électricité continue à passer

L’approvisionnement électrique suisse est fiable, économique et respectueux de l’environnement. Basé sur les deux piliers que sont l’énergie hydraulique et le nucléaire, il est largement exempt de CO2.

Stratégie énergétique 2050

Suite à la catastrophe de Fukushima, le Conseil fédéral et le Parlement ont décidé d’abandonner progressivement le nucléaire. En d’autres termes, 40% de la production d’électricité devront être remplacés à moyen terme. Dans sa stratégie énergétique 2050, le Conseil fédéral prévoit de remplacer l’énergie nucléaire pour moitié par des réductions de consommation et pour moitié par le développement des énergies renouvelables (eau, solaire et éolien), par la production d’électricité d’origine fossile (centrales à gaz et installations de couplage chaleur-force) et par les importations.

La réorganisation complète du système d’approvisionnement en électricité vers une production décentralisée et irrégulière serait réalisée par le biais d’un durcissement de la réglementation, d’une extension du système d’incitation et, dans un deuxième temps, par une taxe d’incitation ou une réforme fiscale. Le 30 septembre 2016, le Parlement a entériné le premier paquet de mesures qui entrera en vigueur en 2018 sous réserve d’un référendum.


Réduire de 50% la consommation totale d'énergie d'ici 2050

Outre la sortie du nucléaire, la stratégie énergétique du Conseil fédéral prévoit également des objectifs climatiques ambitieux: réduire de 50% la consommation d’énergie par habitant d’ici 2050, diminuer la consommation de fioul domestique et d’essence de 90% et faire baisser les émissions de CO2 de 75%. Ces objectifs sont d’autant plus difficiles à atteindre que l’énergie nucléaire, largement exempte de CO2, est appelée à disparaître et pourrait être compensée par de la production d’électricité d'origine fossile et des importations d'électricité, elle aussi, essentiellement  fossile.


Notre position

Alpiq voit en principe la stratégie énergétique 2050 de manière positive. Cependant, la stratégie ne fonctionne que si la production d’électricité en Suisse est concurrentielle. Et c’est à la politique de créer les conditions nécessaires; le Parlement a lancé ici un signal important avec la prime de marché pour les grandes centrales hydrauliques. Il faut toutefois de nouveaux modèles de marché pour rétablir la rentabilité de la production nationale d’électricité afin de stabiliser à long terme les bases pour la mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050.