EN |DE |FR
Alpiq en: Europe
Sites Internet

Services énergétiques

Groupe Alpiq InTec

Groupe Kraftanlagen

Centrales à accumulation

Blenio

Blenio storage power station

La centrale à accumulation de Blenio est entrée en service entre 1959 et 1963. Les usines de Luzzone, d'Olivone et de Biasca en font partie. Toutes ces unités sont télécommandées et supervisées depuis le poste de contrôle de Locarno. La concession prendra fin en 2042.

Chandoline

Chandoline power station

Mise en service en 1934, la centrale turbinait les eaux accumulées dans les lacs de la Première Dixence et de Cleuson. Pour des raisons d'efficacité énergétique et d'optimisation de la production, l'exploitation de la centrale de Chandoline a été suspendue en juillet 2013 pour une durée indéterminée.

Cleuson-Dixence

Bieudron

Avant la construction de Cleuson-Dixence, il fallait environ 2'200 heures pour vider le barrage de la Grande Dixence, soit un fonctionnement des turbines à pleine puissance durant 11 heures par jour d’octobre à avril.

Electra-Massa

Massa storage power station

Le barrage de Gebidem est alimenté par les eaux du glacier d'Aletsch, des eaux très riches en sédiments. Les 55 m3/s turbinés par l'usine de Bitsch contiennent entre 10 et 13 kg de sable, soit une moyenne horaire de près de 40 tonnes.

Emosson

Staumauer Emosson

Le lac de retenue d’Emosson, situé à 1930 mètres d’altitude, est alimenté par une partie des eaux du Massif du Mont-Blanc. L’énergie est produite dans les centrales de Vallorcine et de Martigny-La-Bâtiaz situées près de 1400 mètres en contrebas. La contenance du lac de retenue suffit pour éclairer une ville de 250 000 habitants.

Engadine

Engadine storage power stations

Le lac de retenue de Livigno est considéré comme un exemple de coopération internationale dans la production d’électricité et l’usine d’Ova Spin avec son bassin de compensation démontre comment transformer l’eau utilisable en précieuse énergie stockée.

Gougra

Gougra storage power station

Les Forces Motrices de la Gougra utilisent la force hydraulique provenant du Val d’Anniviers et de la vallée de Tourtemagne grâce au barrage de Moiry construit en 1954 au-dessus de Grimentz. Il est haut de 148 mètres et long de 610 mètres. L’eau du lac de retenue alimente les centrales de Mottec, Vissoie et Chippis (Navizence).

Grande Dixence

Grande Dixence storage lake

L’ouvrage de la Grande Dixence collecte les eaux de 35 glaciers valaisans. Le Barrage de la Grande Dixence, plus haut barrage-poids du monde, en est le fleuron. L’eau du barrage alimente les centrales de Fionnay et de Nendaz.

Hinterrhein

Stausee Valle di Lei

Le lac de retenue de Valle di Lei, d’une capacité de 193 mio. m3, constitue le cœur du dispositif. Le lac est retenu par un barrage de type voûte d’une hauteur maximale de 138 m et d’une longueur de couronnement de 635 m.

Hongrin-Léman

Staumauer Hongrin

Les Forces Motrices Hongrin-Léman SA voient le jour en 1963 dans le but de créer un aménagement hydroélectrique à accumulation et de pompage-turbinage. Ses principaux ouvrages sont le barrage de l’Hongrin ainsi que deux centrales de pompage-turbinage souterraines qui se trouvent aux abords du lac Léman.

Maggia

Maggia storage power station

Les Forces motrices de Maggia utilisent les eaux du bassin versant de la Maggia et du Brenno. Elles exploitent le dévers entre le bassin d’accumulation de Gries et le Langensee. La hauteur de chute brute d’environ 2200 mètres est la plus importante exploitée en Suisse par une cascade de centrales à accumulation de forte puissance.

Navizence

Navizence

Construite en 1908, la centrale hydroélectrique de la Navizence, à Chippis, a été entièrement modernisée de 2010 à 2014.Les travaux n'ont entraîné aucune modification structurelle majeure. Les sept anciens groupes de machines horizontaux ont été remplacés par trois nouveaux groupes à axe vertical dotés de cinq injecteurs. Chaque groupe a une ...

Salanfe

Staumauer Salanfe

L’eau du lac de retenue provient des bassins versants de la Salanfe et de la Saufla. L’eau de la Saufla atteint le barrage grâce à la chute naturelle d’une galerie longue de 4 km. La conduite forcée entre le barrage et la centrale de Miéville située 1 472 en contrebas présente une chute de près de 95 pour cent.

Simplon

Staumauer Serra

Cette société comprend les trois centrales de Gondo, Gabi et Tannuwald qui exploitent les eaux du massif du Simplon pour produire de l’électricité. Les centrales de Gabi et de Tannuwald sont télécommandées depuis Gondo. Les deux tiers de la production annuelle d’électricité sont réalisés en été.   

Zervreila

Zervreila storage power stations

L’eau de différentes vallées est stockée dans le lac de retenue de Zervreila, au-dessus de Vals, près du Rheinwaldhorn. Elle est utilisée dans trois gradins et dans trois usines de turbinage pour la production d’énergie. Le volume d’énergie produit annuellement suffit à alimenter environ 110 000 foyers.